Lac Perdu (The Lost Lake)

Lac Perdu ... perhaps?

Lac Perdu … perhaps?

In the middle ages, the valley stretching south and east from Puivert was filled with a very large lake, with fishing hamlets dotted around its shores. The lake was held back by a natural barrier at the place where the modern village of Puivert stands. In mediaeval times the village was located around the chateau, above.

Local legend tells the tale of an Aragonaise princess who visited and fell under the spell of the Chateau, with its majestic lake beneath. The Lady, who always dressed in white, became known as the Dame Blanche. The Dame loved to sit on a stone bench with the waters lapping at her feet, but when it rained and the level of the lake rose, she could not do so. One of her retenue, wanting to please the Dame, suggested lowering the natural barrier that held the lake in check at Puivert, thus lowering the level of the lake. Unfortunately, the work caused the barrier to collapse, and the lake waters rushed downstream, destroying the downstream town of Mirepoix, and emptying the lake forever.

We know from historical records that there was indeed a massive lake at Puivert, and that this was lost catastrophically in 1279. The modern swimming lake – charming and cool as it is – is not part of the lost lake of record. Whether there was a White Lady whose desires led to the loss of the original lake is another question, but it is said that on rainy days, she can sometimes be seen in the windows of the Chateau …Lac Perdu … perhaps?” width=”150″ height=”150″ /> Lac Perdu … perhaps?[/caption]Au moyen âge, la vallée qui s’étendait au sud et à l’est de Puivert était remplie d’un très grand lac, avec des hameaux de pêche disséminés sur ses rives. Le lac a été retenu par une barrière naturelle à l’endroit où se trouve le village moderne de Puivert. Au temps médiéval, le village était situé autour du château, au-dessus.

La légende locale raconte l’histoire d’une princesse aragonaise qui a visité et tombé sous le charme du château, avec son lac majestueux en dessous. La Dame, toujours vêtue de blanc, est connue sous le nom de Dame Blanche. La Dame aimait s’asseoir sur un banc de pierre avec les eaux qui clapotaient à ses pieds, mais quand il pleuvait et que le niveau du lac se levait, elle ne pouvait pas le faire. Une de ses retenue, voulant plaire à la Dame, suggéra d’abaisser la barrière naturelle qui retenait le lac à Puivert, abaissant ainsi le niveau du lac. Malheureusement, le travail a provoqué l’effondrement de la barrière, et les eaux du lac se sont précipitées en aval, détruisant la ville en aval de Mirepoix et vidant le lac pour toujours.

Nous savons d’après les documents historiques qu’il y avait en effet un lac massif à Puivert, et que celui-ci fut perdu de façon catastrophique en 1279. Le lac de baignade moderne, charmant et frais, ne fait pas partie du lac perdu. Qu’il y ait une Dame Blanche dont les désirs ont conduit à la perte du lac d’origine est une autre question, mais on dit que les jours de pluie, on peut parfois la voir dans les fenêtres du Château …

 

Comments are closed.